Jérôme Bastien kinésiologue
Entrevue avec Jérôme Bastien, Kinésiologue

Jérôme est un kinésiologue passionné par plusieurs sports dont le ski de fond. Depuis qu’il a gradué du baccalauréat en Kinésiologie en 2019, Jérôme saisit chaque opportunité de partager sa passion et sa connaissance au sujet de la pratique de l’activité physique et des saines habitudes de vie. 
Vous le trouverez à l’extérieur en train de pratiquer ses sports de prédilection soit :
– Le vélo
– Le ski
– La course à pied
Ou de s’initier à de nouveaux sports tels que l’escalade ou la planche à voile !

Cet hiver n’est pas comme les autres et nous amène à revoir nos habitudes et nos loisirs. Les activités extérieures ont la cote. Parmi celles-ci, le ski de fond « surf sur la vague » en connaissant une augmentation significative de sa popularité.

Pandémie ou pas, il ne faut pas laisser l’hiver nous confiner à l’intérieur. Mettre ses bottes et chausser les skis est une façon de s’activer, de changer d’air et de prendre des couleurs. Finalement, cette activité permet aussi de rencontrer des amis tout en respectant la distance sécuritaire.

Pourquoi le ski de fond plus qu’un autre sport ?

Le ski de fond est un sport qui se pratique à tous les âges. Particulièrement pour les familles, il s’agit d’une belle opportunité de faire bouger les petits dans un contexte ludique et amusant.

Deux principaux types de skis :

  • Le style classique : Ressemblant à la marche, il est possible d’en apprendre les rudiments rapidement, et ainsi suivre les enfants alors qu’ils découvrent eux aussi les joies de la glisse.
  • Le style patin : Demandera aux néophytes plus de concentration, mais demeure une option fort intéressante pour ceux qui cherchent un peu plus de vitesse.

S’agit-il d’un sport difficile à apprendre ?

Un des grands avantages du ski de fond est son accessibilité et la variété des niveaux. En effet, une initiation en ski classique sur le plat où dans un parcours légèrement vallonné est tout à fait appropriée pour un débutant et pour les enfants.

*Notez bien qu’il est préférable de bien se renseigner auprès d’un ami fondeur, d’un commerçant avisé ou directement en ligne :

  • L’application de cires sous le ski pour permettre d’adhérer et de glisser sur la neige
  • Apprendre quelques notions techniques de base pour commencer du bon pied

Par la suite, il suffit de profiter de la randonnée et de l’air pur !

Dans tous les cas, qu’on débute seul, entre amis ou en famille, commencer le ski de fond c’est s’ouvrir sur un monde de sentiers. Il s’agit donc d’une nouvelle façon d’apprécier l’hiver au Québec dans toute sa splendeur.

Quels sont les bénéfices de cette activité ?

Il vaut mieux le répéter : La liste des bénéfices sur la santé des sports cardiovasculaires s’allonge chaque année.

Le ski de fond trône dans la liste des sports privilégiés pour les Canadiens, pour une raison entre autres : Il nous fait sortir dehors dans une saison dans laquelle il peut être tentant de rester à l’intérieur bien blotti dans une couverture chaude.

Il faut se dire que l’activité permet de sortir dehors, sentir le plaisir de la glisse, rire avec des amis, et être en contact avec la nature. Toutes ces choses valent bien le coup de s’habiller et de sortir. C’est prouvé, dès la première sortie, on goûte à ces joies toutes simples. Bien sûr, la couverture est toujours là au retour. Le plaisir de s’installer confortablement pour prendre une boisson chaude n’est que décuplé alors que nos orteils dégèlent et que nos joues rouges se réchauffent.

Bref, il va de soi que le ski de fond contribue à une bonne santé physique. Il est aussi d’actualité d’ajouter, comme La compagnie Créole le chante si bien : « C’est bon pour le moral ! ».

Quel est le rapport coût/bénéfice de l’achat/emprunt de l’équipement de ski de fond?

Une question incontournable est celle de l’équipement. Le ski de fond a pour avantage d’être relativement accessible.

Pour des débutants, un équipement de location ou de seconde main fera amplement l’affaire. (Dans la mesure où celui-ci se trouve en bonne condition). Cela permettra d’économiser considérablement et d’essayer le sport en y consacrant une somme très raisonnable.

L’équipement ne fait pas ? Vendez-le à votre tour.

Vous remarquerez que le marché de l’équipement de sport extérieur usagé est très dynamique. En cette période où ces sports sont favorisés par les mesures de sécurité publique, l’équipement de ski de fond conserve bien sa valeur. Il ne serait pas surprenant qu’un de vos amis en ait une paire qui correspond à votre pointure et qui n’attend qu’une chose : Glisser sur les sentiers !

 

Sur ce, bon ski chers amis !

 

Jérôme Bastien, Kinésiologue

Quelques parcs où faire du ski de fond à Montréal :

  • Jarry
  • Parc nature du Bois-de Liesse
  • Maisonneuve
  • La Fontaine
  • Jean-Drapeau
  • Mont-Royal