Antoine Valois-Fortier judoka Jeux Olympiques de Londres 2012
Antoine Valois-Fortier, judoka canadien médaillé de bronze aux Jeux Olympique de Londres en 2012.

La motivation chez les athlètes québécois

Cette semaine, notre collaborateur Benoit Plante s’est entretenu sur la motivation avec l’athlète de judo Antoine Valois-Fortier. Il est un judoka canadien qui s’est mérité une médaille de bronze aux Jeux olympiques de Londres en 2012. Il a aussi participé aux Jeux Olympiques de Rio en 2016 ainsi qu’à plusieurs championnats mondiaux de judo.

Les entrevues BougeBouge, c’est l’opportunité d’en apprendre davantage sur la motivation des athlètes d’élite actuels, passés et de la relève québécoise. Ceux-ci nous dévoilent les trucs et les stratégies qu’ils utilisent afin de maintenir leur motivation. Même dans les moments les plus difficiles de leur vie!

La motivation des athlètes est généralement satisfaite par des besoins psychologiques fondamentaux (l’autonomie, la compétence et d’appartenance sociale). Ceux-ci permettent le développement d’une motivation de qualité.

L'origine de sa motivation à pratiquer le judo

« Je suis un jeune qui avait beaucoup d’énergie, peut-être un peu trop d’ailleurs », lance-t-il d’entrée de jeu. C’est pourquoi ses parents l’a inscrit à des cours de judo. C’est ainsi qu’il a pu dépenser son trop-plein d’énergie.

L’étincelle de la motivation est apparue en 2000 lorsque Nicolas Gill est venu faire une conférence à son club de judo. Cette rencontre a été déterminante, car c’est à ce moment que Nicolas Gill lui a transmis sa passion pour ce sport!

« Ça fait 20 ans que je fais des compétitions et ça fait 20 ans que j’ai du plaisir », affirme Antoine. La passion et le plaisir sont donc les aspects qui stimulent sa motivation. En effet, le plaisir est généralement associé à la motivation intrinsèque, la meilleure forme de motivation!

Selon l’athlète, le club de judo était un « beau groupe social » et cela a eu un effet important sur sa motivation. La présence d’autres judokas avec qui il avait de bonnes relations a su satisfaire son besoin d’appartenance sociale. C’est cela qui a permis de maintenir sa motivation dans le temps.

Les personnes importantes dans son parcours sportif en judo

Sans hésitation, Antoine mentionne son entraîneur de longue date : Nicolas Gill. Il a été plus qu’un coach pour lui. À l’extérieur du milieu sportif, son père a aussi été quelqu’un de très important. « Il m’a toujours encouragé, peu importe les objectifs, il me laissait faire mon chemin », dit-il.

Ces deux personnes ont fourni le support à l’autonomie d’Antoine envers sa pratique sportive. En effet, Antoine a pu choisir les objectifs de son développement sportif ainsi que les méthodes pour les atteindre. Cette ouverture a été un élément clé dans le maintient de sa motivation.

Garder la motivation au travers des échecs et des obstacles

Antoine a subi deux opérations importantes (hanches et dos) qui auraient pu mettre fin à sa carrière. La présence de son entourage l’a beaucoup aidé à passer au travers de ces épreuves. « Avoir mes proches, les gens que j’aime autour de moi, c’est toujours quelque chose de rassurant pour moi », dit-il.

Par ailleurs, dans ce genre de situation, il se concentre sur ses objectifs à court terme. Il ne réfléchit pas sur ce qui est trop loin dans le temps. Par exemple, le retour à la compétition après une blessure. « Souvent quand je me mets à me projeter trop dans le futur, ça devient anxiogène », précise-t-il. Alors, pour surmonter ces défis, il se concentre ce qu’il peut faire aujourd’hui pour avancer vers ses objectifs.

Les conseils d'Antoine pour bouger lorsqu'on manque de motivation!

Durant les périodes où il est moins motivé, Antoine a développé l’habitude d’écrire ses objectifs. Par exemple, il va mettre sur papier ce qu’il souhaite accomplir dans la prochaine année. Ensuite, comme il nous l’a mentionné précédemment, il se ramène sur ce qui peut être fait à court terme pour atteindre ses objectifs à long terme.

Antoine Valois-Fortier Jeux Oplympiques de Londres 2012
Antoine Valois-Fortier en action aux Jeux Olympiques de Londres, 2012.

Ce truc permet de mettre son attention sur le processus plutôt que sur les résultats. Il a été démontré que cette stratégie permet de développer une motivation de meilleure qualité. Donc, que vous soyez un sportif régulier ou une personne sédentaire voulant se remettre en action, essayez le conseil d’Antoine. Ce petit truc vous aidera à vous motiver afin de commencer à bouger ou à persévérer!