Quand il est question d’activités chez les Michaud, ce n’est pas toujours du sport, même si c’est pour le sport.

Je vous explique.

C’est que mes trois beaux petits loups sont très actifs. De la natation, de la danse, du hockey, de la pastorale, de l’improvisation, des fêtes d’amis et j’en passe, et encore. Souvent, nous avons l’impression d’être des taxis au service de nos actifs athlètes. Et c’est correct comme ça. Au moins, ça bouge. C’est vivant dans cette maison.

Quand les gens me demandent, Yan, est-ce que tu fais du sport? Tu t’entraînes? Je réponds que c’est moins qu’avant, mais que je suis très actif.

Leur permettre d’être actifs

Oui, c’est bien comme ça. Mon but est de voir réussir ma progéniture. Si les membres de la meute sont en action, je suis heureux. Ils ont beaucoup de talent. Ils ont de la passion pour leurs activités sportives. Et c’est tant mieux.

Je suis leur partisan numéro un. L’épouse étant ainsi la partisane numéro un. Que ce soit pour les entraînements, les matchs, les tournois, les compétitions, les spectacles, les prestations, les séries, nous affichons présents.

Pas question de faire voyager nos enfants par d’autres et de rater leur développement. Nous avons mis des enfants au monde. On s’en occupe.

Même si ça fait en sorte que j’ai moins de temps pour les ligues de hockey balle. Même si l’épouse a mis de côté ses entraînements. On mise sur nos loups.

Pas pour en faire des champions à tout prix. Pour en faire des jeunes actifs. Des enfants qui bougent. Qui ne sont pas scotchés à l’écran.

Et quand on a le temps de glisser au calendrier familial, un petit jogging ou quelques longueurs en piscine, on le fait avec plaisir et on s’exécute avec grâce. C’est encore plus excitant de le faire en sachant que tout le monde est heureux ainsi.