Course: une chaussure à votre pied et votre foulée

Course: une chaussure à votre pied et votre foulée

Dans la vie comme dans le sport, rien n’est jamais vraiment simple. Ce sera le cas lorsque vous devrez déterminer quel type de chaussures de course vous conviendra le mieux. Voici quelques lignes directrices pour vous aider.

Vous arrivez devant le présentoir de chaussures de votre magasin de sport favori et vous en perdez votre latin? Le choix de la chaussure que vous ferez est important. Vos pieds sont, après tout, les piliers lors de cette activité. Considérant que vous accomplirez plusieurs milliers de pas à chacune de vos séances, il devient stratégique de bien choisir en termes de chaussures.

Les foulées

Dans un premier temps, il est important de déterminer votre foulée. Règle générale, on les divise en trois grandes catégories:

1- La foulée neutre: il s’agit du type de foulée la plus commune. Elle implique une bonne répartition de l’énergie sur votre pied mais aussi sur votre structure musculo-squelettique grâce à une voûte plantaire équilibrée. La foulée neutre laisse votre pied tourner quelque peu vers l’intérieur au moment du contact avec le sol;

2- La foulée avec pronation: cette foulée se caractérise par un pied qui « roule » sur la cheville. Si c’est votre cas, vous remarquerez que ce sont surtout les marges intérieures de la semelle de votre chaussure qui s’usent. Une arche de pied peu marquée est un autre signe. Si c’est votre cas, il est important d’être bien chaussé afin d’éviter une usure prématurée de vos tendons;

3- La foulée avec supination: si vous remarquez une usure particulière à l’extérieur de votre semelle et que votre voûte plantaire est élevée, il y a de fortes chances que votre foulée soit supinatrice. Cette foulée laisse l’onde de choc de chacun des pas passer directement vers le dos. Une bonne chaussure est de mise pour éviter de douloureuses blessures.

Enfin, tournez-vous vers une boutique spécialisée. Vous serez ainsi appuyé dans un choix éclairé.

Bonne course!