Les Classiques: les règles de la préparation

Les Classiques: les règles de la préparation

Course à pied Circuit lesclassiques.ca dsc_0738employecoursebois-300x199
Il est encore temps de bien se préparer pour l’une des Classique.

Les Classiques: les règles de la préparation

Les coups de départ de la Classique cross-country du parc de la Gatineau et la Classique verdunoise seront donnés dans quelques semaines. Bonne nouvelle, il n’est pas trop tard pour s’inscrire…et de lancer sa préparation.

Je vous entend déjà dire: “Mais non, je n’aurais pas le temps d’être prêt” ou encore “Je vais avoir l’air fou, je n’ai pas couru depuis des années”. Rassurez-vous, vous avez encore assez de temps et vous n’aurez certainement pas l’air fou. D’une part, les Classiques sont des courses participatives et faites dans le plaisir. Vous n’êtes plus en mesure de courir après 10 minutes? Marchez, ça nous fera plaisir de vous encourager!

Vous avez aussi pleinement le temps de lancer une bonne préparation. Or, tout est question de rythme et d’écoute de soi. Voici quelques règles d’or pour vous (re)mettre en forme sans vous blesser.

Le bon équipement

Il est malheureusement souvent nécessaire de dépenser un peu lorsque vient le temps de courir. Les souliers de “sport” vont certainement bien avec vos jeans mais ils ne vous seront d’aucun secours pour vos chevilles et vos genoux. Allez visiter un commerce spécialisé, vous ne le regretterez pas.

Aussi, avec le temps qui refroidi, pensez à vous procurez des vêtements qui vous permettront de conserver votre chaleur en début de course mais qui vous n’étoufferont pas de chaleur au bout de quelques minutes. La laine mérinos est un allié incontournable dans ce cas.

Prendre le temps

Qui dit temps froid, dit aussi échauffement. Se lancer dans un exercice avec des muscles au repos dans un temps frisquet augmente le risque de blessure. Dans votre préparation, prenez le temps de bien vous échauffez. Ces quelques minutes rendront votre expérience plus sûre mais aussi plus plaisante à long terme.

Aller à son rythme

“Rien ne sert de courir, tout vient à point à qui sait attendre” disait la tortue et c’est elle qui a gagné! Commencer votre préparation en alternant marche et course. 30 secondes de course pour 90 secondes de marche pour un total entre 20 et 30 minutes. Avec les jours, augmentez le temps couru par rapport à la marche. En procédant ainsi, vous vous assurez de bâtir sur des succès au quotidien en plus d’éviter au maximum les blessures.

Lancez-vous!

Pour profitez au maximum de votre préparation, mettez-vous au défi! Quelle belle coïncidence: deux courses se tiendront dans les prochaines semaines. Allez-y, lancez-vous!